Etudiant et salarié: comment s’en sortir ?

Une année universitaire, ça a un coût. Il y a les frais d’inscription à la fac, le logement à payer, les sorties et les loisirs… Et malheureusement, tout le monde n’a pas des parents qui peuvent subvenir à l’ensemble de leurs besoins. Ainsi, beaucoup d’étudiants sont obligés d’opter pour un job en parallèle de leurs études et d’être salarié à temps partiel dans une entreprise. Si vous êtes dans cette situation ou si vous hésitez à devenir salarié à côté de vous études, alors lisez attentivement cet article.

Avoir un job a forcément un impact sur ses études. En effet, il y a moins de temps disponible pour réviser, des cours seront manqués, parfois, il y aura une plus grande fatigue…

Cependant, avoir un job en plus des études n’empêchent pas d’avoir d’excellents résultats. D’ailleurs, pour certains, ce fut un facteur de réussite dans leurs études et dans leurs vies professionnelles. En effet, ces personnes ont profité de leur situation pour développer leurs aptitudes à être organisées, disciplinées et efficaces.

Avec de la discipline et une bonne organisation, vous pourrez très bien réussir votre année tout en ayant un emploi étudiant en parallèle.

Trouvez le job avant la reprise des cours et si possible commencez avant

Si vous êtes conscient avant la reprise des cours que financièrement ça sera limite, n’attendez pas le mois de septembre pour rechercher un job étudiant. Faites vos recherches dès les vacances d’été, ou même avant si c’est possible. En agissante ainsi, vous augmentez vos chances de trouver un job étudiant que si vous attendez le mois de septembre. Ensuite, cela vous évitera de rechercher le job alors que les cours auront repris. Vous pourrez ainsi avoir une situation stable dès le début de l’année. Vous n’aurez pas à vous angoisser sur la recherche d’un emploi et sur le futur de vos finances personnelles.

Il est par ailleurs important de débuter au poste où vous serez engagé deux à trois semaines avant la reprise. Vous aurez ainsi la possibilité d’être formé dans des conditions optimales. En plus, vous toucherez votre premier salaire durant le mois de septembre, ce qui sera très bénéfique, car les frais sont très élevés durant ce mois. Vous aurez aussi le temps de savoir si le job vous correspond vraiment et s’il ne sera pas trop handicapant pour vos études. Mais surtout, cela vous laisse le temps de réfléchir à la manière dont vous allez vous organiser pour concilier cet emploi avec vos études.

Les emplois à favoriser et ceux à éviter

Il y a des jobs étudiants qui se concilient facilement avec les études et d’autres beaucoup plus difficilement. Il est donc important de bien choisir où postuler, favoriser certains emplois et en éviter d’autres.

Parmi ceux à éviter, il y a d’abord les emplois nocturnes (bars, discothèques, …) ou plus généralement ceux qui se terminent tard dans la soirée. Avec, ce genre d’emploi, vous ne trouverez jamais un bon équilibre de vie, votre rythme de travail sera chaotique et vous finirez par négliger vos études.

Evitez aussi les emplois trop éloignés de chez vous ou de votre fac. Vous allez passer un temps fou pour vous déplacer entre votre lieu de travail, chez vous et la fac(même si vous êtes véhiculé). À l’arrivée, vous perdrez beaucoup de temps, vous serez souvent fatigué et votre motivation en pâtira.

Enfin évitez les jobs où les horaires sont beaucoup trop aléatoires. Avec ce genre de job, vos heures de travail vont varier d’une semaine à l’autre alors que votre emploi du temps à la fac lui ne bougera pas. Ainsi, vous risquerez de manquer énormément de cours, de ne pas travailler régulièrement et vous ne pourrez pas acquérir d’habitudes de travail solides.

Parmi les jobs étudiants à favoriser, il y a tout d’abord ceux proposés par votre université. En effet, toutes les universités proposent des postes spécialement réservés aux étudiants. Cela peut être un emploi au sein de la bibliothèque universitaire, un emploi au sein du restaurant universitaire,… Renseignez-vous bien, car l’avantage avec ce genre de job est que votre lieu de travail n’est rien d’autre que la fac. Vos salles de cours, la bibliothèque et autres seront très facilement accessibles.

Ensuite, renseignez-vous auprès des bibliothèques qui se trouvent dans votre ville. En générale, elles recrutent beaucoup d’étudiants. Ce genre de poste près des livres, dans des lieux calmes et studieux est toujours très agréable et pas très fatiguant en plus. Par ailleurs, vos horaires seront très probablement adaptés en fonction de vos cours.

Enfin, le top serait un job en relation direct avec le droit. Bien sûr, vous ne pourrez pas postuler à un poste d’avocat à temps partiel ou autre, mais si vous cherchez vraiment vous pourrez trouver des offres très intéressantes. Ainsi, sachez que beaucoup de cabinets d’avocats ont recours à des étudiants en droit en tant que secrétaire (parfois, ça va au-delà).. Avec ce genre de poste, vous ne vous contenterez pas seulement de répondre aux appels téléphoniques. Vous devrez effectuer la veille juridique, faire de la recherche juridique, rédiger certains actes…Bref, vous allez apprendre à faire énormément de chose qui constitueront une expérience forte.

Faites le  point et établissez un planning hebdomadaire pour le travail sur les cours

Si vos horaires de travail débordent sur vos cours, vous devrez alors faire le point en vérifiant les cours auxquels vous pourrez assister et ceux que vous allez manquer. Bien sûr, soyez présent aux cours auxquels vous pourrez assister.

Une fois que vous avez fait cela, faites chaque semaine un planning où vous réserverez des périodes consacrées exclusivement au travail sur les cours, les TD et autres. Cela doit être suffisant pour vous permettre de bien préparer les TD, relire les cours et relire ceux qui ont été manqués. Lors de ces périodes de travail personnel, ne perdez pas de temps ! Soyez très efficace, votre temps est bien plus limité que celui des autres étudiants. Sur ce point, n’hésitez pas à lire les articles du blog qui traitent de la manière de travailler efficacement.

Bien sûr, sur ce planning gardez des périodes pour la détente, les sorties, les amis ou encore le sport. Si vous sacrifiez votre vie sociale, vous ne tiendrez pas longtemps avant que votre motivation ne chute en flèche. Et, dans ce genre de situation les étudiants ont tendance à moins se préoccuper de leurs études, ce qui peut avoir de fâcheuses conséquences. Donc gardez vos moments de détente, mais bien sûr avec modération. Si chaque semaine, vous organisez bien votre planning, que vous travaillez efficacement vos cours et que vous vous laissez certains moments de détentes tout en restant modéré alors rien ne s’opposera à votre réussite.

Trouvez dès le début de l’année des personnes de confiance qui pourront vous partager les cours manqués

Si votre emploi vous prend pas mal d’heures et qu’il déborde sur vos cours, vous serez alors inévitablement amené à manquer certains cours. C’est pour cela que vous devez dès le début de l’année trouver des personnes de confiance, sérieuses qui prennent bien les cours pour qu’elles vous partagent les cours que vous allez manquer.

Ne faites pas de demande trop brusque et cherchez d’abord dans vos cercles d’amis (d’où d’ailleurs l’importance de se faire des amis dans sa promo…). Ensuite, expliquez votre situation et proposez quelque chose en retour. Proposez-leur de leur transmettre les cours auxquels vous pourrez assister par exemple.

Prévenez, le plutôt possible votre employeur sur la date de vos examens

Une fois que votre université vous aura communiqué la date de vos examens, vous devrez alors immédiatement en informer votre employeur pour qu’il ne vous fasse pas travailler durant cette période ou sinon qu’il réduise au moins vos heures. C’est très important de le faire, car vous pourrez lors des révisions être totalement concentré sur les examens.

15 heures hebdomadaires maximum !

Si vous souhaitez vraiment avoir de bons résultats tout en travaillant en parallèle de vos études, il est vital de ne pas dépasser les 15 heures hebdomadaires. Au-delà, vous aurez vraiment trop peu de temps pour aller en cours, bien assimiler vos cours ou encore préparer vos TD.

Si vous faites plus de 15 heures hebdomadaires, cela ne vous empêchera pas de réussir, mais il sera plus bien plus difficile d’obtenir des notes qui vont au-delà de l’ordinaire.

Voilà pour cet article, n’hésitez pas à le partager à vos amis, notamment ceux qui ont un job étudiant. Si vous êtes dans cette situation n’hésitez pas à laisser votre contribution dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *