« Il faut trouver un cadre juridique adapté » aux robots, selon un avocat

Les robots ne sont plus de simples objets. Ils pensent, ils prennent des décisions, ils vivent désormais à nos côtés. Des lois doivent-elles s’appliquer à eux ? Pour Alain Bensoussan, avocat spécialisé dans le droit des technologies avancées, cela ne fait aucun doute : « Les robots sont sortis des laboratoires, il va falloir trouver un cadre juridique adapté », estime-t-il. « Les robots ne sont pas des objets « plus » et ce ne sont pas non plus des humains « moins ». Ils vont sûrement devenir une personne avec une responsabilité parce qu’ils sont autonomes en mobilité et en décision ».

Si un accident est provoqué par une voiture autonome, par exemple, qui est responsable ? « L’accident viendra plutôt des humains », avance l’avocat. Cela dit, vis-à-vis de la victime, ce sera toujours le robot le responsable selon lui : « Ensuite, entre les fabricants, le propriétaire, l’utilisateur et le concepteur du système d’intelligence artificielle, il faudra définir les règles du jeu. Et pour moi, c’est clairement la plateforme d’intelligence artificielle qui donne la capacité de décision », juge Alain Bensoussan.

Lire la suite: rtl.fr
Source: rtl.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *