François Hollande plaide pour une démocratie «revisitée»

En ouverture d’un colloque à l’Assemblée nationale, le chef de l’Etat a vanté les mérites de la Ve République, mais défendu pour des mesures visant à accélérer les procédures parlementaires et à donner plus de poids aux pétitions.

A sept mois de la présidentielle, François Hollande a plaidé jeudi pour une démocratie «revisitée» avec une refonte drastique de la procédure législative, un référendum d’initiative populaire plus pratiquable et une limitation accrue du cumul des mandats.

Point de VIe République ou de big bang institutionnel, mais une série de propositions dans la droite ligne de son quinquennat, qu’il pourrait lui-même porter s’il se présentait à nouveau. Convaincu que la «fabrique de la loi» est un «enjeu majeur», le chef de l’Etat a lancé devant un colloque réuni à l’Assemblée nationale : «Je propose donc que nous puissions entièrement revoir la procédure législative».

Concrètement, il s’agirait d’une nouvelle «procédure expresse» accordant 70 jours au Parlement pour examiner un projet de loi, et une seule lecture par chambre pour les textes en urgence. François Hollande reste marqué en particulier par l’expérience de la loi sur le mariage pour tous, si longuement débattue qu’elle avait permis à l’opposition de faire feu de tout bois contre le gouvernement et lui-même. Il s’agit, a-t-il aussi souligné, de combler le «décalage de plus en plus flagrant entre le temps exigé par le mode d’élaboration de la loi et la rapidité attendue par les citoyens».

source: liberation.fr

lire la suite: libération.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *