Omar Raddad : l’ADN retrouvé sur des scellés n’est pas celui du jardinier

Ces traces ADN avaient été retrouvées sur deux portes et un chevron. Après analyses, elles ne correspondent pas à celles d’Omar Raddad, ni à celles d’autres suspects.

Les empreintes génétiques récemment retrouvées sur trois scellés de l’affaire Omar Raddad ne « matchent » ni avec celles du jardinier marocain, ni avec celles de possibles suspects qui avaient été désignés par son avocate.

Pas de correspondance. La comparaison de ces traces, retrouvées sur deux portes et un chevron, n’a toutefois pas encore été faite avec le Fichier national automatisé des empreintes génétiques (FNAEG), permettant de déterminer une éventuelle correspondance avec une personne répertoriée dans ce fichier, a précisé le procureur de Nice Jean-Michel Prêtre. Ces traces n’ont pas encore non plus été comparées avec les ADN d’autres personnes de l’entourage de la victime pour lesquelles l’avocate d’Omar Raddad, Sylvie Noachovitch, avait ultérieurement demandé aussi un recoupement, a ajouté Jean-Michel Prêtre au cours d’un point presse. « On va aller au bout du possible » dans cette procédure, a-t-il assuré.

Lire la suite: europe1.fr

Source: europe1.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *